Rental management adapted to mental disabilities - France

💡 Public service or utility
Long-term contract
Localisation France
Handicap
Occasional remote authorized
1700€ gross (Monthly)
3 yrs of exp.
Posted on 04-12-2024
Start : May 2024

Un chez soi d'abord Val d'Oise

Accompagnement vers un logement et maintien à domicile pour personnes souffrantes de maladie ou handicap psychique sévère. Rétablissement en santé mentale, réduction des dommages, accès au droit.

💡 Public service or utility

This structure is public (local authority, government agency, ministry, etc.) or its mission is of general interest: energy, water and waste management.

More information
  • Website
  • Cooperative
  • < 15 persons
  • Handicap
Impact study

Has had a measurement of its social or environmental impact carried out by a firm external to the structure.

Labels and certifications
This structure did not communicate to us the labels or certifications that it was able to obtain.
Read more

Offre d’emploi : gestionnaire locatif.

Contrat à durée indéterminée à pourvoir dès que possible,

temps plein de 35 heures, huit semaines de congés.

Le G.C.S.M.S. « Un chez soi d’abord » a été créé en 2023 par les associations Aurore & Dune, et par les hôpitaux d’Argenteuil, Gonesse & Pontoise. Notre mission est d’accompagner vers, et dans un logement autonome, 55 personnes sans domicile fixe atteintes de pathologies psychiatriques & handicaps psychiques sévères, fréquemment consommatrices de produits psychoactifs. Nous devrons travailler sur tout le Val d’Oise :

- le permis B est essentiel;

- la connaissance du département sera très appréciée.

Notre équipe pluridisciplinaire, horizontale, se composera d’une dizaine de salarié·e·s : pair aidant, assistante de service social, infirmier, éducatrice spécialisée, médecins généraliste & psychiatre, secrétaire, psychologue… qui travailleront dans le but de favoriser le rétablissement psychique des personnes accueillies. Notre activité sera donc double : de santé (mentale) ; et d’accès à un habitat stable et décent. Vous seriez responsable de l’intermédiation locative (entre les propriétaires, agences & notre dispositif) avec un·e éducateur technique et un·e ergothérapeute.

Nous travaillerons sous le régime de la « convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées & handicapées » du 15 mars 1966. La rémunération dépendra de votre ancienneté pour une valeur du point d’indice à 3,93, augmentée d’une prime de sujétion de 9,21 % & d’une indemnité « Ségur » de 183 euros : le minimum net est estimé à 1700 euros pour un·e débutant·e. Votre participation à notre astreinte téléphonique (24 / 7) serait volontaire. La moitié de votre éventuel abonnement de transport en commun (zones 4 & 5) sera prise en charge. De même pour une mutuelle, une prévoyance et une complémentaire retraite de qualité. Des améliorations ultérieures de ces conditions salariales sont souhaitées, selon nos premiers bilans comptables.

Concrètement, nos semaines se dérouleraient comme suit :

- Un lundi passé en équipe à préparer le travail à venir, ordonner les priorités. Puis,

- Des transmissions collectives quotidiennes pour nous coordonner en temps réel. Puis :

- Soit une journée complète de travail au bureau : recherches d’appartements, visites, états des lieux, conventions de sous-location, avis d’échéance & quittances de loyer, allocations familiales, fond de solidarité logement, maîtrise de l’endettement, assurances…

- Soit une tournée en binôme sur le terrain, pendant laquelle vous vous concentrerez tout particulièrement sur le domicile : solvabilité, entretien, hygiène, fluides, ressources du quartier, médiation avec le voisinage, les propriétaires, les copropriétés, les agences…

- Le soir, vous conserverez le travail de la journée grâce aux outils physiques (dossiers, tableaux…), téléphoniques ou informatiques (maîtrise attendue). Un logiciel métier existe.

Synthèse : vos missions principales.

Globalement, vous seriez référent de :

Prospection, location, solvabilité, règles d’occupation, médiation, protection des droits…

Adéquation générale de notre futur parc de logements entre : notre budget, le marché locatif, nos obligations légales… et les souhaits des locataires.

Particulièrement, gestion locative adaptée (avec l’appui de vos collègues) :

Éducation à l’appropriation du domicile en coopération avec technicien & ergothérapeute.

Droit du logement : baux, sous-location, échéanciers de dettes, respect de la vie privée…

Droit au logement : prévention des expulsions, DALO, demandes de logement social…

Droit des assurances lorsque des sinistres surviennent.

Occasionnellement, aide socio-médicale classique (en appui à vos collègues) :

Ouverture de droits à l’allocation adulte handicapé, au revenu de solidarité active, etc.

Conseil envers nos locataires en matière locative, juridique et économique.

Constamment, travail en coopération soutenue avec :

Vos collègues de la future équipe pluridisciplinaire (travailleurs sociaux, soignant·e·s…).

Nos partenaires réguliers et interlocuteurs extérieurs (mandataires judiciaires, gardiens…).

Spécificités du poste :

Calme & patience face aux difficultés, et à la longueur de la réhabilitation des locataires…

Curiosité de recherche d’informations, de démarches inconnues ; explications à l’équipe.

Excellentes aptitudes d’organisation et de communication, de solidarité & de réactivité.

Attachement au droit, aux droits, à l’égalité avec les bénéficiaires et entre les métiers.

Polyvalence entre travaux de coulisse (au bureau) et de terrain (au domicile, etc.).

Profile

Nous sommes à la recherche de deux possibilités de profil, tout à fait différentes :

- Vous êtes professionnel·le de l’immobilier, diplômé·e de niveau 6, expérimenté·e, et désirez mettre vos connaissances & compétences au service des métiers de la solidarité. Vous approchez le logement comme un droit fondamental, inconditionnel, à promouvoir.

- Vous êtes titulaire du diplôme d’État d’éducateur spécialisé, d’assistant de service social ou de conseiller en économie sociale & familiale, et justifiez de solides connaissances et/ou expériences en matière de gestion locative adaptée, en logement diffus.

Vous vous intéressez aux thèmes suivants, à défaut de les connaître parfaitement :

- la consommation de substances psychoactives ou les addictions,

- les troubles psychiatriques ou la maladie psychique,

- la grande pauvreté ou la grande précarité,

- l’errance et le sans-abrisme…