Internship offer to help with the environmental assessment of low-tech - Saint-Étienne

Internship
Saint-Étienne, France
Education
No remote
550€ (Monthly)
Posted on 11-17-2022
Start : mars 2023
> End : août 2024

Ecole des Mines de Saint-Etienne

Les Mines Saint-Etienne ont pour objectif d'accompagner les acteurs économiques dans leur transition écologique et de former les étudiants à répondre aux enjeux environnementaux

More informations
  • Website
  • Unknown
  • Between 250 and 2000 employees
  • Education
Read more

Les sociétés font face à une crise écologique et sociale majeure qui risque d’affecter durablement et irréversiblement leur fonctionnement et pérennité. L’enjeu n’est alors plus de discuter de l’ampleur de cette crise mais d’imaginer des solutions pour y faire face, l’atténuer et de faire des choix sociotechniques capables de rendre nos sociétés soutenables notamment via des boucles de valorisation des déchets. La low-tech a émergé ces dernières années comme l’une des trajectoires possibles. Le concept de low-tech peut être défini comme un ensemble de systèmes sociotechniques imaginés pour être "à la fois socialement bénéfiques, écologiquement durables et politiquement démocratiques". Ce concept s'inscrit dans une longue généalogie de réflexions sur les trajectoires et les choix techniques. Afin d’explorer les avantages et inconvénients de différents choix sociotechniques et pour mieux orienter les décisions, l’usage de méthodes d’évaluation est nécessaire.

De nombreuses méthodes existent aujourd’hui, notamment l’analyse de cycle de vie (ACV) utilisée pour l’évaluation des impacts environnementaux de scénarios techniques. Mais une question subsiste quant à leur pertinence pour comparer différents choix sociotechniques (par exemple, low-tech et high-tech), et pour caractériser les différents aspects que ces choix impliquent pour la société. Cette question est plus largement abordée dans le cadre d’un Projet de Recherche Collaborative (PRC), EVADE, impliquant plusieurs partenaires et financé par EcoSD, dans lequel s’inscrit ce stage

Ce stage a pour objectif de comparer les méthodes d’évaluation utilisées pour l’aide à la décision de trajectoires sociotechniques en lien avec la valorisation des déchets, c’est-à-dire d’identifier leurs limites, leurs avantages et leur complémentarité. Une attention particulière sera portée sur l’évaluation de scénarios lowtech et high-tech. A cette fin, le travail s’appuiera sur les résultats de projets antérieurs, notamment du PRC « Viabilité Low-tech » qui a été mené en 2020-2021 (https://lowtri.github.io/#Programme).

Le travail de stage se décomposera en trois temps :

  1. L’étudiant.e réalisera une revue de littérature sur les méthodes utilisées pour évaluer différents cas de stratégies sociotechniques dans le secteur de la valorisation des déchets

  2. L’étudiant.e identifiera les critères d’évaluation manquants/à développer pour permettre une évaluation prenant en compte l’ensemble des enjeux socio-environnementaux soulevés par le choix entre des approches low-tech et high-tech

  3. L’étudiant.e fera des préconisations sur les complémentarités nécessaires entre différentes méthodes

Profile

Le stage s’adresse à des étudiants de niveau bac + 5 et Master 2, spécialisés en environnement, avec de préférence des connaissances sur des méthodes d’évaluation (ACV, évaluation des services écosystémiques, du métabolisme urbain...) même si cela n’est pas un pré-requis.

Profil souhaité : étudiants en génie ou sciences de l’environnement, de design ou en sciences humaines et sociales qui ont un intérêt pour une approche de travail multidisciplinaire.