Chargé(e) de médiation pour la réserve naturelle nationale du lac de Grand-Lieu et zones humides

Long term
Bouaye, France
Ecology
Posted on 05-11-2021

Société nationale de protection de la nature

La SNPN a pour mission la protection des espaces et des espèces sauvages, en s’appuyant sur les fondements scientifiques de l’écologie et de la biologie de la conservation.

More informations
  • Website
  • Between 15 and 50 persons
Read more

Fondée en 1854, reconnue d’utilité publique en 19855, la Société nationale de protection de la nature (SNPN) est la doyenne des associations de protection de la nature en France et dans le monde. À la fois société savante naturaliste et association militante (2 000 adhérents), forte de la compétence et de l’engagement de ses salariés, elle œuvre pour protéger la nature en France métropolitaine, outre-mer et dans le monde, notamment par ses réserves (Camargue, lac de Grand-Lieu), son expertise (mares, zones humides) et ses actions de sensibilisation (Courrier de la Nature).

 

Dans son établissement de Grand-Lieu (44), la SNPN gère principalement la Réserve naturelle nationale du Lac de Grand-Lieu. Au sein d’un site RAMSAR de plus de 6 000 ha, la RNN s’étend sur 2 700 ha et inclut la majeure partie de la zone centrale du lac : eau libre ou occupée par un herbier de macrophytes flottants ainsi que l’essentiel des « roselières boisées » du site (comprenant en fait un cline de végétations allant des pelouses amphibies jusqu’aux saulaies et aulnaies marécageuses en passant par des roselières et magnocariçaies). Le site est d’intérêt international notamment pour ses peuplements d’oiseaux, il abrite des peuplements de poissons (anguille en particulier), mammifères (site majeur pour l’alimentation des chauves-souris) et insectes remarquables. Le plan de gestion de la RNN a été renouvelé en 2018 pour une période de 10 ans (2018-2027).

Le lac est confronté à des problèmes de conservation touchant de nombreuses formations végétales (herbiers aquatiques, roselières, prairies inondables) dont les causes sont multiples mais en grande partie liées à la qualité de l’eau (eutrophisation, herbicides) et aux espèces exotiques envahissantes. La gestion des niveaux d’eau constitue également un enjeu important. Ces différents facteurs sont largement extérieurs à la Réserve.

 

Une Réserve naturelle régionale, gérée par la Fédération Départementale des Chasseurs s’étend sur la partie Est de la RNN sur 650 ha et complète la protection forte dont bénéficie la zone centrale du Lac. Elle comprend des habitats de prairies inondables qui font largement défaut sur la RNN. L’animation du site Natura 2000, incluant l’ensemble de la zone humide, est assurée par le Syndicat de bassin versant de Grand-Lieu qui porte également le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) du bassin versant de Grand-Lieu.

La Maison du Lac de Grand-Lieu, située au nord de la RNN, créée à l’initiative du Conseil départemental de Loire-Atlantique, accueille différents publics. Elle est gérée par une équipe de Loire-Atlantique Développement.

 

Le ministère de l’Écologie a récemment renforcé son soutien aux gestionnaires des réserves sur les missions d’éducation à l’environnement et de médiation. C’est dans ce cadre qu’un nouveau poste est créé au sein de l’équipe SNPN de gestion de la réserve naturelle nationale du Lac de Grand-Lieu.

 

Description du poste

Le gestionnaire cherche à mieux prendre en compte son territoire élargi et peser, par la médiation, la sensibilisation et le développement de projets concrets, sur les causes des dysfonctionnements actuels et à venir des écosystèmes de la RNN, et des socio-écosystèmes qui l’environnent, dont l’état du Lac dépend.

Sous la responsabilité du Directeur de la Réserve naturelle et en lien notamment avec le service communication et le chargé de mission « zones humides » de la SNPN, la/le chargé/e de médiation sera amené à réaliser les missions suivantes :

 

o  Missions de médiation scientifique :

  • Diffusion de la connaissance acquise sur la Réserve naturelle nationale et le Lac de Grand-Lieu.
  • Développement et mise en œuvre d’un programme de sensibilisation en lien et en complémentarité avec les actions des partenaires.
  • Investissement dans les réseaux locaux liés au tourisme et à l’animation afin de mieux intégrer les problématiques du lac et de la Réserve.

 

o  Actions territoriales :

  • Développement d’un programme de préservation / restauration des petites zones humides du bassin versant du Lac afin de conserver et amplifier leurs rôles en matière hydraulique, de qualité de l’eau et de biodiversité.
  • Soutien aux acteurs du bassin versant et développement d’actions visant à mieux prendre en compte les questions de transition écologique (volet eau / biodiversité).

 

o  Participer à la gestion de la Réserve : collaborer aux actions de suivis et de gestion de la Réserve naturelle et du Lac de Grand-Lieu

 

Profil recherché

  • Formation Bac + 3 à bac + 5
  •  Connaissances naturalistes et en écologie
  • Très bonnes connaissances du fonctionnement des zones humides (écologie, hydrobiologie, gestion, réglementation)
  • Bonne connaissance du fonctionnement institutionnel territorial
  • Montage et conduite de projet
  • Forte capacité relationnelle, pédagogie et diplomatie
  • Capacité de vulgarisation, de médiation et de communication de données scientifiques
  • Autonomie, rigueur et créativité
  • 3 ans d’expérience professionnelle minimum
  • Permis B

 


Conditions

  • Poste basé à Bouaye (44)
  • Contrat à durée indéterminée, période d’essai de 2 mois (qui pourra être renouvelée une fois)
  • 35 h / semaine, avec possibilité de travail en soirée et le week-end
  • Groupe D de la Convention collective nationale de l’animation
  • Chèque restaurant (pris en charge à 60 %)
  •  Mutuelle employeur prise en charge 100 %

 

Poste à pourvoir dès que possible 

Take time to define THE meaningful jobs that would really suit you!
Chargement...
Professions associated with the job