Lawyer & Research Officer - Paris

Long term
Paris, France
Vulnerable public
Partial remote possible
29000 - 33000€ (Annual)
2 yrs of exp.
Posted on 11-09-2022

Collectif national droits de l'homme Romeurope

Le CNDH Romeurope soutient et défend des droits des personnes originaires d’Europe de l’Est, Roms ou présumées Roms, vivant en bidonville, squat ou autres lieux de survie en France.

More informations
  • Website
  • NGO
  • < 15 persons
  • Vulnerable public
Read more

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope recrute un·e juriste & chargé·e d’études :

  • Contrat à durée indéterminée (CDI)
  • Poste basé au siège du CNDH Romeurope – 59 rue de l’Ourcq 75019 Paris
  • Réponse à l’offre avant le 30 novembre 2022. Premiers entretiens à prévoir la semaine du 5 décembre
  • Poste à pourvoir pour le 2 janvier 2023

LE COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE

Le CNDH Romeurope est un collectif regroupant 50 associations et collectifs locaux en France qui œuvrent pour l’accès aux droits fondamentaux des personnes, en situation de grande précarité, venant essentiellement d’Europe de l’Est, contraintes de vivre dans des bidonvilles ou des squats. Le CNDH Romeurope s’attache à lutter contre les discriminations et violations des droits humains dont elles sont victimes ainsi que contre l’antitsiganisme.

Au cœur de l’action du CNDH Romeurope sont les collectifs et associations membres qui se mobilisent au quotidien avec les personnes qui vivent dans ces situations de grande précarité.

L’équipe de coordination a pour objectif d’appuyer leurs actions et de porter des positionnements communs auprès des instances de décision françaises et internationales. Pour ce faire, le travail de la coordination en lien avec le Conseil d’administration et les membres s’articule autour de trois axes :

  • L’animation du réseau
  • Le travail d’observatoire, de collecte de données sur les violations des droits fondamentaux des personnes vivant en bidonvilles et squats mais également sur les projets porteurs et les bonnes pratiques
  • Le plaidoyer auprès d’acteurs divers pour le respect des droits fondamentaux et l’accès au droit commun pour toutes et tous

L’équipe de coordination est composée d’un délégué général, d’une chargée de mission « animation de réseau », d’un·e juriste & chargée d’études.

MISSIONS

Sous la responsabilité du délégué général, le ou la « juriste & chargé·e d’études » est en charge des missions suivantes :

APPUI AUX MEMBRES DU COLLECTIF (40 %)
  • Construction, organisation et dispense de formations juridiques, à Paris et en région
  • Aide à l’élaboration de journées d’échanges thématiques
  • En lien avec la chargée d’animation de réseau, identification des problématiques juridiques et blocages dans l’accès aux droits
  • Rédaction et diffusion d’outils et de fiches pratiques pour l’action des membres en matière d’accompagnement vers l’accès aux droits
  • Appui aux membres : questions juridiques, stratégies juridiques locales à construire, saisines de la Défenseure des Droits…
TRAVAIL D’OBSERVATOIRE (40 %)
  • Coordination de l’Observatoire des expulsions : collecte et centralisation des données, lien avec les partenaires et rédaction d’un rapport annuel
  • Suivi des thématiques identifiées comme prioritaires par le Conseil d’administration (actualités, évolutions législatives, réglementaires, jurisprudentielles, politiques, bonnes pratiques, obstacles à l’accès aux droits). Les thématiques relèvent des champs suivants : habitat (expulsions, hébergement, logement, conditions de vie...), enfance, séjour et éloignement, droits sociaux, domiciliation, droits civiques, emploi et formation, santé et soins…
  • Rédaction et coordination de rapports ou études
PLAIDOYER (15 %)
  • Rédaction de notes et courriers de plaidoyer sur les thématiques suivies
  • Participation à des groupes de travail thématiques avec des partenaires associatifs, représentants de l’Etat, de collectivités...
DIVERS (5 %)
  • Mise en ligne d’articles sur le site internet et envoi de mails aux membres
  • Participation générale à la vie de l’association : écrire des comptes-rendus, assister aux Conseils d’administration et aux points d’équipe…

CONDITIONS PARTICULIERES

  • Rémunération selon expérience : entre 29 000 et 33 000 euros bruts annuels sur 12 mois
  • Frais de transport (pris en charge à 50 % sur justificatif)
  • Tickets restaurant de 9 € par jour travaillé (pris en charge à 60 % par l’association)
  • Complémentaire santé (prise en charge à 50 %)
  • Poste basé au siège du CNDH Romeurope (59 rue de l’Ourcq 75019 Paris). Télétravail possible (deux jours maximum par semaine)
  • Des déplacements en France sont à prévoir
  • Disponibilité le week-end pour participer aux rencontres nationales du Collectif (deux weekend par an, quatre jours au total)

POUR POSTULER

Adresser une lettre de motivation et un CV par email à Cliquez sur candidater pour accéder aux informations. avec dans l’objet « Recrutement juriste & chargé·e d’études ». Une lettre de recommandation sera appréciée, ainsi que des précisions sur la durée de votre préavis si vous êtes en poste.

Profile
  • Minimum de deux ans d’expérience professionnelle requis
  • Excellentes capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Connaissance de la thématique du mal logement et/ou des personnes migrantes vivant dans la grande précarité
  • Connaissance du fonctionnement des institutions publiques françaises et du milieu associatif
  • Capacités d’analyse et de recherche
  • Personne dynamique, force de proposition et polyvalente
  • Forte capacité organisationnelle, capacité d’autonomie et de prise d’initiative
  • Goût pour le travail d’équipe
  • Maîtrise des outils informatiques essentielle