Responsible for studies on climate, environmental and social action in the textile and fashion sector - Paris

short term contract
Paris, France
Ecology
Occasional remote authorized
2300€ (Monthly)
1 yrs of exp.
Posted on 05-23-2022
Start : juin 2022
> End : septembre 2022
This job is no longer available.

Climate Chance

Fédérer, informer et accompagner les acteurs non-étatiques en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'adaptation au changement climatique.

More informations
Read more

À propos de Climate Chance

Depuis 2015, l’association Climate Chance travaille à la création d’un environnement favorable au renforcement de l’action climat et contribue à l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris. Il s’agit de la seule association internationale se proposant de réunir l’ensemble des acteurs non-étatiques reconnus par La Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) – collectivités locales, entreprises, ONG, syndicats, communauté scientifique, représentants du monde agricole, de la jeunesse, des peuples autochtones et des femmes – pour faire émerger des priorités et propositions communes et pour renforcer des dynamiques d’acteurs..-3

Principaux objectifs de l’Association Climate Chance

  • La réévaluation de l’action étatique à l’aune de l’action non-étatique
  • La mise en lien des acteurs non-étatiques pour contribuer à l’émergence de projets communs
  • La mise en lumière des pratiques renforçant les synergies entre développement et climat
  • La diffusion de la parole commune des acteurs non-étatiques dans les instances internationales

Pour atteindre ces objectifs, l’association déploie les activités suivantes

Le Portail de l’action : un site web portail de l’action climatique pour faciliter l’échange des bonnes pratiques et l’accès à l’information sur le climat

L’organisation d’événements fédérateurs : sommets mondiaux, sommets régionaux, participation aux COP, etc. Structuration et soutien au travail de coalitions thématiques internationales

LObservatoire mondial de l’action climat non-étatique

L’Observatoire mondial de l’action climat non-étatique, un projet éditorial unique pour documenter et analyser l’action climat

Créé en 2018, l’Observatoire de l’action climat non-étatique documente et analyse chaque année les actions mises en œuvre par les collectivités, les entreprises et les organisations de la société civile pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et s’adapter au changement climatique. A mi-chemin entre récit journalistique et rigueur académique, l’Observatoire se donne pour objectif de raconter l’histoire derrière les chiffres d’évolution des émissions en s’appuyant que sur des données quantitatives et des décryptages qualitatifs de ce qui a été effectivement réalisé. Pour cela, l’Observatoire publie chaque fin d’année, à l’occasion de la COP, un Bilan de l’action climat par secteurs qui retrace les tendances et les signaux faibles dans les principaux secteurs d’émission (énergie, transport, bâtiments, industries, déchets et usage des sols) afin d’identifier les leviers du succès et les initiatives remarquables alignées sur les objectifs de l’Accord de Paris. Dans le même esprit, l’Observatoire publie d’autres Bilans thématiques sur les territoires, la finance et l’adaptation, ainsi que de nombreux cas d’étude portant sur des pays, des villes et des régions.

Plus d’informations sur : www.climate-chance.org

L’Observatoire de l'action climat est à la recherche d'un.e chargé.e d’étude pour participer à la recherche, la rédaction et la confection éditoriale d’une étude sur le climat et le secteur du textile. En partenariat et en étroite collaboration avec l’équipe de Paris Good Fashion (PGF), l’Observatoire poursuit le travail engagé dans l’édition 2020 du Bilan mondial de l’action climat par secteur, où une analyse sur le secteur du textile a été conduite.

Sous la responsabilité stratégique du coordinateur de l’Observatoire, en articulation avec les membres de l’équipe de Climate Chance et l’équipe de Paris Good Fashion (PGF), le.la chargé.e d’étude est responsable de :

1. Observatoire – Étude Secteur Textile-Climat

  • Conduire une recherche originale sur l’état de l’art des pratiques des acteurs du textile et de la mode en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’impact social et environnemental à partir des rapports, ressources et analyses existantes.
  • Traiter les données issues d’entretiens semi-directifs conduits par PGF auprès d’un échantillon d’une trentaine de représentants de grands industriels de la mode et du textile selon un protocole rigoureux.
  • Rédiger en autonomie une restitution et une analyse combinée des résultats des entretiens et de l’état de l’art en cohérence avec la ligne éditoriale de l’Observatoire et les objectifs fixés par le partenariat.
  • Appuyer le secrétariat de rédaction pour la relecture critique et orthotypographique.
  • Appuyer la mise en forme éditoriale de la publication, de la traduction au maquettage.

2. Communication – Appui à la diffusion et communication autour des productions de l’Observatoire

  • Faire le pont entre l’Observatoire et la Communication pour aider au travail de valorisation de contenus : angles appropriables ; liens avec actualité ; stratégie médias ; faciliter la rédaction de messages, communiqués, articles sur site, pitchs...
  • Soutien à l’identification d’influenceurs clés pouvant amplifier la diffusion des publications de l’Observatoire.
  • Soutien à la préparation des évènements publics de présentation de l’étude.

3. Participation à la vie associative

  • Participation aux réunions internes à l’association.
  • Ponctuellement, traduction de documents Français - Anglais ou Anglais - Français.
  • Prise de notes lors de réunions et d'événements.
Profile
  • Formation : Master 2 en sciences politiques, recherche climat/ énergie/ environnement, ingénierie RSE dans le monde de l’entreprise.
  • Expérience : Une première expérience professionnelle appréciée, notamment dans le secteur industriel.
  • Langues : Bilingue français & anglais. Capacités rédactionnelles avérées en français et en anglais.
  • Connaissances informatiques : maîtrise des logiciels de bureautique (Pack Office, Google Suite).
  • Compétences requises :
  • Connaissance des problématiques scientifiques et politiques de l’environnement et du changement climatique.
  • Bonnes capacités d’analyse, de rédaction et de relecture de fond et orthotypographiques.
  • Méthodologies de recherche et de traitement de données qualitatives et quantitatives.

Qualités souhaitées : esprit critique, motivation pour apprendre, force de proposition, capacité d’adaptation, sens de l’organisation en autonomie et en équipe.